"Villes"

L'histoire de Las Vegas, la main mise de la Cosa Nostra

United_States_of_America
(United States of America )
Localisation : Nevada
Si "Sin City" (ville des péchés) vous vient en parlant de Las Vegas, ce n’est malheureusement pas sa signification originelle en espagnol, puisque Las Vegas veut tout simplement dire Les Vallées. Las Vegas est une des plus grandes villes américaines avec un passé qui pourrait tenir en un siècle. Des quelques tentes éparses dans la Vallée nue, en 1905, à la venue, dans les années 40, des plus grands gangsters de l’histoire des Etats-Unis, Las Vegas fascine le monde entier avec ses légendes, la richesse de son passé et ses dizaines de milliards de dollars récoltées par les casinos.
Pour beaucoup de joueurs de poker, Las Vegas (vallées fertiles en mexicain) représente la Mecque du Poker, avec des noms aussi célèbres que le Stardust, le MGM, les casinos Harrah's et les WSOP... Pour les autres Las Vegas est la capitale du jeu, de l'argent facile, des fortunes perdues et des fêtes... Pour les groupes religieux Las Vegas est la capitale du vice, de la prostitution, de la drogue et de l'interdit. Derrière ces clichés, il se cache une véritable histoire impliquant la Cosa Nostra, le gouvernement américain et beaucoup, beaucoup de blanchiment d'argent.
Pour comprendre cette petite histoire il me semble important d'expliciter quelques termes et de donner une bref biographie de quelques uns des protagonistes de cette histoire. Elles ne sont pas indispensables pour comprendre l'histoire mais elles vous aideront à mieux l'appréhender.
Nous nous intéresserons ensuite aux raisons qui ont pousser la mafia à s'implanter à Las Vegas, le développement de la ville avant de comprendre pourquoi celle-ci a officiellement disparu de la ville. Nous concluerons ensuite par un court portrait de l'actuel maire de la ville et en se demandant si la Mafia a réellement disparu de Sin City.

Lexique

Cosa Nostra : Terme désignant à l'origine la Mafia d'origine sicilienne de New-York et donné par extension à la Mafia Sicilienne comme de celle de Palerme. Les autres mafias italiennes sont la Camorra, originaire de Naples et la 'Ndrangheta, originaire de la Calabre. Aujourd'hui, ces 3 mafias sont internationales.
Prohibition: Interdiction de produire, de vendre et de consommer de l'alcool. La plus connue est la prohibition américaine de 1920 à 1933 aux USA mais d'autres pays l'ont mis en place comme la Hongrie, la Finlande, la Russie...

Lucky Luciano: Né en 1897 et mort en 1962. Le deuxième "Capo di tutti capi" de la Mafia américaine ou "Chef de tous les chefs" mais sans aucun doute l'homme qui a eu le plus d'influence dans toute l'histoire de la Mafia. Il a été désigné par le Times comme l'un des 20 hommes les plus influents du 20ème siècle. Il est considéré comme le père du crime moderne et le cerveau de l'expansion dramatique du trafic d'héroine dans le monde.
Meyer Lansky : Né en 1902 et mort en 1983. Lieutenant majeur de Lucky Luciano. D'abord à la tête d'un groupe de 3 tueurs italiens et de 3 tueurs juifs, Meyer Lansky prend ensuite la tête de la murder inc, surnom donné à la division chargé des exécutions pour la Cosa Nostra. Il est aussi l'homme de confiance de Lucky Luciano dans beaucoup d'affaires. Il ne le trahira d'ailleurs jamais, même quand celui-ci est en prison.
Bugsy Siegel: Né en 1906 et mort en 1947. Il est envoyé en sur la côte Ouest par Lucky Luciano pour s'occuper des jeux et de l'industrie du cinéma. Il met ainsi en place un système de racket pour les producteurs qui si ils ne paient pas se voient exposer à des grèves de la part des petites mains indispensables: costumiers, scénaristes... Bugsy Siegel est à l'origine de Las Vegas, entreprise qui lui sera fatal.
Fulgencio Batista : Dictateur cubain né en 1901 et mort en 1973. Il est élu au pouvoir en 1940 puis battu aux élections suivantes avant de revenir au pouvoir en 1952.6 ans plus tard il est renversé par Fidel Castro en 1958.

Le contexte historique

La prohibition est terminée depuis quelques années aux USA et la mafia est à la tête d'une fortune considérable gràce à cette période. Cependant les bénéfices se sont taris et elle doit maintenant trouver d'autres sources de profits.
En 1931, l'état du Nevada, cherche déspespèrement des nouveaux revenus et vient de passer 2 lois qui auront beaucoup d'importance pour le futur de l'état: la légalisation de toutes les formes de jeux et la possibilité pour les couples de divorcer en quelques secondes.
C'est d'ailleurs Reno qui devient la première ville d'importance pour le jeu, attirants des joueurs de tout bord. La Cosa Nostra elle n'a pas immédiatement compris l'intérêt et s'est "concenté" dès 1932 de faire venir plus de 2,000 prostituées dans des hôtels à proximité de Reno. Celles-ci sont logées dans des conditions déplorables.
Par ailleurs c'est l'état du Nevada qui a été retenu par l'armée américaine pour effectuer des essais atomiques. On installe donc une base américaine gigantesque qui attire de plus en plus de monde. Aux portes de la base, on retrouve le Transamerican Cable. Cette société fournit des informations dans les meilleurs délais aux bookmakers pour les courses de chevaux. Cette société appartient à Lucky Luciano.

L'épisode Cubain et les débuts de Las Vegas.

Après la première prise de pouvoir par Fulgencio Batista en 1940, Meyer Lansky est envoyé à Cuba pour négocier avec le dictateur. Il obtient l'octroi de l'hôtel Nacional, qui va servir de répétition générale à la création de Las Vegas.
La-bas, la mafia apprend à détourner des sommes considérables entre le moment où l'argent est joué et où celui-ci atterrit dans les coffre-forts. Cela permet à la Mafia de s'enrichir considérablement pendant cette période.
En 1943, Bugsy Siegel a l'idée de construire un immense hotel casino dans la ville de Las Vegas. Il a besoin pour ça de l'argent du syndicat et demande donc l'autorisation à Meyer Lansky et Frank Costello qui doivent eux-mêmes en référer à Lucky Luciano. Fort de la réussite de Cuba, celui-ci accepte et la construction du Flamingo commence, un hôtel aux dimensions démesurés pour accueillir les joueurs du monde entier. Commencé en 1943, le budget explose rapidement à cause de la maîtresse de Bugsy Siegel, qui se permet de détourner l'argent de la Mafia sur des comptes personnels en Suisse.
Suite aux demandes de Joe Bonanno pour entrer dans le business et des pressions de la commission, Lucky Luciano décide de réunir les chefs de famille de la Cosa Nostra, composé notamment de Frank Costello, Joe Bonnano, Albert Anastasia, Joe Profaci, Vito Genovese, Tommy Lucchese.
Parmi les nombreuses raisons de la tenue de cette réunion exceptionnelle est de décider si Bugsy Siegel doit mourir, lui qui a laissé sa maîtresse voler l'Organisation. Il est cependant décidé de lui laisser la vie pendant au moins quelques temps car le Flamingo va ouvrir dans 2 jours après la réunion le 26 décembre 1946 et l'Organisation a déjà investi beaucoup d'argent dans le projet.
Le départ du Flamingo est catastrophique, qui ne réunit que quelques dizaines de joueurs et de personnes âgées. Le 20 juin 1947, l'homme derrière la création du premier casino de Las Vegas est abattu dans son salon de 4 balles.

La reprise en main par Meyer Lansky et la Mafia

C'est donc Meyer Lansky lui-même, qui a déjà opéré des miracles à Cuba reprend la casino Flamingo et après quelques mois le transforme en un succès commercial.
Nous sommes maintenant dans les années 1957-1958. La mafia a ouvert d'autres casinos et le processus va encore s'accélérer avec le risque de prise de pouvoir de Fidel Castro à la Havane. Cuba était alors un paradis pour la Cosa Nostra pour 2 raisons: le jeu mais encore plus pour le trafic de drogue. Elle doit donc se préparer à transférer ses activités. Pour le jeu, Las Vegas est le choix parfait, puisque elle y dispose déjà d'un grand nombre de casinos.
La mafia décide donc d'investir en masse à Las Vegas. Le casino Stardust est ainsi construit pour la première fois par une autre famille que celle de New-York. La famille "The Outfit" dirigé par Sam Giancana. Celui-ci détourne chaque jour des millions de dollars du fonds de pension du syndicat des camionneurs dans la construction du casino et également du casino Desert Inn.
Ces casinos sont quasiment impossibles à contrôler pour Las Vegas car ils sont situés aux portes de la ville. Ils deviennent alors un paradis pour la Mafia qui peut tranquiller blanchir son argent derrière les systèmes compliqués des casinos où la majorité de l'argent est en liquide.
Ce même Giancana va aider le gouvernement américain pour tenter de renverser Fidel Castro, très génant pour le gouvernement pour ses activités communistes et pour la Mafia, pour la trafic de drogue et le jeu. Il participe à une tentative d'assassinat du dictateur cubain et participent à la formation des guérillos qui deviendront plus tard célèbres dans l'affaire de la baie des cochons.
En 1975, Giancana est assassiné avant de pouvoir répondre à une commission sur les liens entre la Mafia et la CIA, tout Johny Rosselli, l'homme de confiance de confiance de Giancana, retrouvé coupé en deux.
Paradoxalement, cette période de Las Vegas, entre 1950 et 1970 reste la période fastueuse de Las Vegas où les casinos sont dirigés par la Cosa Nostra d'une main de fer, offrant un service irréprochable à ses clients dans des hôtels où les clients sont connus et reconnus. Les stars comme Elvis Presly viennent se produire à Las Vegas et Frank Sinatra, dont les relations troubles avec la Mafia, est un régulier.
C'est de cette période que Las Vegas hérite du surnom Sin City, pour sa prostitution légale dans quelques districts autour de la ville, des spectacles interdits au moins des 18 ans et de l'atmosphère où il ne fait pas bon de tricher. C'est l'Univers décrit par Casino, le film avec Robert De Niro et Sharon Stone. Le film se termine d'ailleurs sur les paroles célèbres de Robert De Niro comparant Las Vegas à Disneyland depuis que la ville aurait été lavée de toute présence honteuse la Mafia.

Du paradis de la Mafia au paradis pour les investisseurs institutionnels

Dans les années suivantes, le vent tourne pour la Cosa Nostra. Elle qui a multiplié les prête-noms, les paravents, les entreprises fictives se voient mises en grande difficulté par un milliardiaire excentrique, Howard Hugues, qui parvient à faire passer une loi interdisant à une corporation de détenir des parts dans un casino. Il leur rachète alors 17 casinos. Mais les résultats le déçoivent et il se détourne rapidement du business. La mafia saute alors sur l'occasion pour revenir à Las Vegas. Mais le répit ne sera que de courte durée.
Car au début des années 1980, le FBI décide de faire le grand ménage dans la ville du pêché et les casinos détenus par la mafias sont revenus à des propriétaires "respectables".
Steve Wynn est le premier véritable homme d'affaires à s'intéresser à Sin City en construisant "The Mirage" en 1989. Les casinos vont alors se multiplier et outre "Wynn" on voit apparaître deux géants : MGM et les casinos Harrah's. Mais ces groupes ont décidé de réorienter la clientèle de Las Vegas vers une cible plus familiale. Les attractions changent radicalement. Difficile d'imaginer pour les créateurs de Las Vegas qu'une star comme Céline Dion se produirait 60 ans après la création de la ville dans un des casinos. Et que dire des parcs d'attraction et des clubs de sport qui fleurissent un peu partout dans la ville.
Las Vegas commence à générer des niveaux de revenus que les créateurs de Las Vegas n'auraient jamais pu imaginer avec cette nouvelle clientèle dotée de moyens plus importants.
Depuis les années 1990, la croissance de la ville est de 5% par an, passant d'une petite ville à 1,583,000 habitants en 2003, proposant de sérieux problèmes d'infrastructures notamment pour l'eau très rare dans cette ville située dans le milieu du désert dans le Nevada.

La Mafia a-t-elle complètement disparu de la ville

On peut légitimement se poser la question pour la ville, qui le prétend fièrement. Le maire de la ville Oscar Goodman élu en 1999 et toujours en place 8 ans après est en effet célèbre pour sa clientèle mafieuse.
Il joue son propre rôle dans "Casino" et le film reprend d'ailleurs l'itinéraire de deux de ses clients, le tueurs Anthony Spilotro (joué par Joe Pesci) et Frank Rosenthal (joué par Robert de Niro).
Pour tous les personnes ayant vu le film on se souvient de la fin violente de Joe Pesci alias Anthony Spilotro, battu atrocement avant d'être enterré vivant. Nous sommes alors dans les années 1980 et Goodman déclare alors : "Spilotro adorait le jardinage, c'est peut-être accident de travail".
Au mieux Goodman a donc été un avocat de la Mafia, appelé Mob Lawyer, et au pire il a été un avocat mafieux (Mobster Lawyer). Dans le 2ème cas, difficile d'imaginer que le maire de la ville n'a plus d'accointance avec la "Famille". Et si les institutions ont dégagé la Mafia de la ville, il ne semble pas poser beaucoup de problèmes aux habitants d'élire un personne au passé si trouble.

Source: le-meilleur-du-poker.com/histoire-las-vegas.php
Publié par : carole

Articles similaires

L'histoire du peuple Bassa des 4 coins du monde

Cameroon
(Cameroon )

''Grand Zimbabwe'' la capitale de Pierre d'Afrique Australe

Zimbabwe
(Zimbabwe )

Histoire de l'Angola

Angola
(Angola )

Les statues de l'île de Pâques

Chile
(Chile )

Les temples d'Angkor

Cambodia
(Cambodia )

Origine de la ville de Douala (Cameroun)

Cameroon
(Cameroon )

Si vous n'avez pas de compte facebook, utilisez ce formulaire pour poster un commentaire

0
Les champs du formulaire ne sont pas correctement remplis!
Par exemple les mots saisis dans les champs doivent avoir au moins 3 caractères
   
   
   
 
 

"Meilleurs votes du jeu"


"Villes"


L'histoire du peuple et du royaume Bamoun

Origine de la ville d'Abidjan (CĂ´te d'Ivoire)

''Nan Madol'' la civilisation disparue

"Leaders"


Aminatou de Zaria (Nigéria), Reine Guerrière Haoussa, Femme aussi capable qu'un homme

BĂ©hanzin (GbĂŞhanzin) Hossu Bowelle

Ruben Um Nyobè (l'un des Grands Nationalistes Africains)

Formulaire de Connexion