Actualites

Cameroon
(Cameroon )

Me Akere Muna est candidat à la présidentielle 2018 au Cameroun

Me Akere Muna est candidat à la présidentielle 2018 au Cameroun

Dans l’édition du magazine Jeune Afrique à paraître, l’avocat au barreau du Cameroun dit vouloir faire partie de la solution aux problèmes du pays.

Me Akere Muna est candidat à la présidentielle de 2018 au Cameroun. C’est au magazine Jeune Afrique que l’avocat au barreau du Cameroun a décidé d’en faire l’annonce. L’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats du Cameroun estime être prêt à succéder à Paul Biya, ancien proche collaborateur de son père (Tandeng Muna), avec qui il dit avoir une relation « spéciale ». Akere Muna affirme d’ailleurs que si le peuple camerounais lui accordait l’accès à la magistrature suprême, il serait « hors de question d’entreprendre quoi que ce soit contre lui [Paul Biya, Ndlr]. Je me sens une obligation, en tant qu’Africain, de le protéger (…) il faudrait une raison vraiment extraordinaire pour le poursuivre », soutient l’avocat. En attendant, « il serait souhaitable que Paul Biya passe le relais », affirme le candidat à la présidentielle.

Sur les raisons de sa candidature, Akere Muna est clair : « L’état de mon pays m’incite à vouloir faire partie de la solution. Depuis deux décennies, j’ai beaucoup travaillé sur la gouvernance, l’économie, mais aussi l’Etat de droit. Me présenter est la seule façon de partager mon expérience au bénéfice des camerounais ».

Pour ce qui est de la forme de l’Etat, objet des tensions en cours dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, Me Akere Muna est formel. S’il est élu président de la République du Cameroun, il choisira le fédéralisme, parce qu’il « respecte nos différentes cultures ».

Sur les perspectives de l’élection de 2018, l’ancien bâtonnier affirme que « les Camerounais sont prêts à élire un président susceptible d’améliorer leur quotidien et de ramener la fraternité entre eux ». Il pense être à la hauteur de ces attentes et promet d’être « un président à l’écoute ».

Source/Auteur: journalducameroun.com
2017-10-08

Articles similaires

Ce que Jacques Chirac pensent des Africains

French
(French )

Jeunesse Camerounaise arrêtée de vous soûler: ''En 2013, les Camerounais ont consommé 5 millions d'hectolitres de bière''

Cameroon
(Cameroon )

L'hôpital Tsaralalàna, un pléthysmographe pour traiter l’asthme

Madagascar
(Madagascar )

Actualité : Brésil, des chauves-souris vampires s'attaquent aux humains.

Brazil
(Brazil )

Le Rwanda devient le 3e pays africain à passer entièrement à la télévision numérique

Rwanda
(Rwanda )

Actualité :RDC, vers un accord entre la majorité et l'opposition

Congo
(Congo )

Si vous n'avez pas de compte facebook, utilisez ce formulaire pour poster un commentaire

0
Les champs du formulaire ne sont pas correctement remplis!
Par exemple les mots saisis dans les champs doivent avoir au moins 3 caractères
   
   
   
 
 

"Meilleurs votes du jeu"


"Villes"


L'histoire du peuple et du royaume Bamoun

Origine de la ville d'Abidjan (CĂ´te d'Ivoire)

Origine de la ville de Yaoundé (Cameroun)

"Leaders"


Impératrice Taitu Bitul

Ruben Um Nyobè (l'un des Grands Nationalistes Africains)

Che Guevara

Formulaire de Connexion